Archives pour l'étiquette mobilisation

Pour le droit d’accepter ou refuser le compteur Linky

Texte d’une pétition à signer dans différents commerces de la ville ainsi qu’au local de l’ALB, 7 Chemin Noir aux heures d’ouvertures.

 

Nous soussigné.e.s, sommes préoccupé.e.s par la manière dont Enedis impose aux citoyens l’installation des compteurs Linky, dispositif « coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis », selon la Cour des comptes (Rapport public annuel 2018).

Les interrogations et les craintes de nombreuses personnes concernant les menaces sur leur vie privée et leur santé ne sont pas prises en considération.

Présentée abusivement comme une obligation, l’installation de ces compteurs communicants se fait à « marche forcée », sans véritable consultation publique préalable et sans prise en compte du choix des personnes.

Le code de l’énergie et la commission de l’énergie stipulent que la propriété des compteurs électriques est dévolue aux collectivités : ces dernières ont donc leur mot à dire sur la manière dont se déroule le déploiement de ces compteurs « communicants ».

C’est pourquoi nous souhaitons que le Conseil communautaire des 4B et les Conseils municipaux de la Communauté de communes des 4B, adoptent, après délibération, un texte demandant à Enedis de respecter la liberté de choix des citoyen.ne.s.

Nous demandons au Président de la Communauté de communes des 4 B et aux maires des communes de la Communauté de communes de proposer le vote de cette délibération aux élus du territoire.

Nous demandons également, au nom du respect du principe d’égalité, que cette délibération s’applique à tous les citoyens, quel que soit l’emplacement de leur compteur, à l’intérieur ou à l’extérieur de leur habitation, d’autant plus que, dans ce dernier cas, l’implantation du compteur a été imposée au propriétaire.

Nos élus doivent nous soutenir dans l’exercice de nos libertés individuelles face aux diktats technologiques, technocratiques et économiques.

Pétition à l’initiative d’Attac16Barbezieux, section de l’Amicale Laïque de Barbezieux.

NDDL : non à l’aéroport… et à son monde

Après les mobilisations de janvier et la grandiose mobilisation du 27 février il a tout de même fallu reprendre haleine. Pause bien fugace toutefois, la lutte ne faiblit pas, la répression non plus. Le 4 mai prochain aura lieu le procès en appel de Grégoire.

La date fatidique du 26 mars est donc arrivée, les « historiques » qui avaient été condamnés à l’expulsion en janvier sont devenus illégaux, comme tout le monde sur la ZAD. Tous illégaux ? Pas tout à fait puisque, auparavant, la famille Herbin au Limimbout et le collectif de la Noé Verte avaient obtenu des juges un « sursis », jusqu’à novembre 2016 pour les premiers et mai 2017 pour les seconds. Sursis bienvenu, mais allez comprendre ! Continue la lecture