Archives pour l'étiquette barbezieux

« Samouni Road » de Stefano Savona Jeudi 10 janvier – 20 heures – Cinéma Le Club Barbezieux

CinéATTAC en partenariat avec ATTAC Barbezieux, Charente Palestine et les Bonimenteurs suivi d’un échange avec Xavier Favre de Charente Palestine.

Synopsis : Dans la périphérie rurale de la ville de Gaza, la famille Samouni s’apprête à célébrer un mariage. C’est la première fête depuis la dernière guerre. Amal, Fouad, leurs frères et leurs cousins ont perdu leurs parents, leurs maisons et leurs oliviers. Le quartier où ils habitent est en reconstruction.

Critiques :

« Samouni Road », présenté à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes, n’a pas volé son œil d’or du meilleur documentaire ».(Le Nouvel Observateur)

« Parmi les habitants se détache Amal, une fillette d’une dizaine d’années, qui a été ensevelie, blessée gravement à la tête, mais qui a survécu. Son visage lumineux, ses rires et son répondant sont autant de signes d’optimisme dans ce film implacable, mais résolument tourné vers la vie. » (Télérama)

« En janvier 2009, une attaque sans merci de l’armée israélienne a tout détruit. Amal, l’une des rares à avoir survécu, revient d’entre les morts. Grièvement blessée, gisant parmi les défunts, sa mère, ses frères la pleuraient. On les rencontrera eux aussi, à mesure de la reconstitution de la mémoire des Samouni à quoi procède Stefano Savona, exhumant tour à tour désastres de la guerre, rêves et souvenirs et rêves du « paradis perdu », espoirs et incertitudes de la reconstruction. Il filme leur quotidien en cette année 2010. » (L’Humanité)

« Le réalisateur [restitue] de la façon la plus fidèle possible la terrible histoire de la famille Samouni, paisibles paysans vivant dans le nord de la bande de Gaza, non loin de la frontière israélienne […] En janvier 2009, lors de l’opération israélienne à Gaza baptisée « Plomb durci », 29 membres de cette famille sont tués par des soldats de l’État hébreu. Stefano Savona, qui venait de filmer la guerre au jour le jour, les rencontre à la fin de l’intervention militaire.
Frappé par la qualité des témoignages des femmes et enfants rescapés, allant au-delà de la colère ou de l’affliction, il décide de revenir un an plus tard à l’occasion du mariage d’un jeune couple. Les Samouni font preuve d’une telle résilience que le cinéaste décide de raconter leur quotidien avant, pendant et après la perte de leurs proches mais aussi de leurs maisons. » (La Croix)

« Une fillette trace avec son pied un cercle sur la terre ocre de Gaza : « Ici, il y avait un sycomore. Il était grand. » Mais il n’y a plus rien. Ni l’arbre géant ni les vivants. Ainsi commence Samouni Road, récit poignant du massacre de toute une famille, anéantie par la mitraille israélienne dans le quartier Zeitoun de Gaza City, en janvier 2009. Le quartier où vivaient les Samouni était réputé tranquille. Pas d’activistes du Hamas, mais des paysans qui travaillaient quelques années auparavant en Israël. Alors pourquoi eux ? « Pourquoi faut-il que l’on souffre tant, nous qui sommes nés ici ? » demande doucement un jeune homme… »(Politis)

« Savona explose les codes du documentaire pour raconter toutes les rues Samouni du monde, ces impasses oubliées de l’histoire où coagule le sang des victimes. Sidérant. » (Libération)

entrée aux tarifs habituels

Théâtre – débat :  » Made in China » 22 septembre

Vendredi 22 septembre 2017  Barbezieux
20 heures 30  Salle de théâtre du Château

image affichemadeinchina
Représentation de la  Comédie Dramatique de Thierry Debroux
par « Le Théâtre Entr’ouvert » :

Suite au Rachat de leur entreprise par un groupe chinois, trois cadres français sont coachés durant une semaine par une jeune  » manager « . Elle est chargée d’évaluer leurs capacités d’adaptation à un environnement nouveau.
L’un des trois sera choisi afin d’aller former des cadres chinois pour la création d’une filiale à Shanghai.

Débat sur les sujets abordés dans la pièce : effets de la mondialisation, «new-management», exercice du pouvoir dans l’entreprise, aliénation, souffrance au travail…

Prix des places : 6 et 3 euros
Soirée organisée par le groupe Attac16 Barbezieux