« Charente, comment va ton eau ? » Conférence débat avec Marc Laimé Jeudi 18 février 2016 – 20h – salle des Fêtes Gond Pontouvre

Marc Laimé, journaliste, consultant dans le domaine des politiques publiques de l’eau animera la soirée sur le thème :

Quel état des eaux en Charente ?

Quels leviers pour l’améliorer?

Soirée organisée par le Collectif Eau Charente (Antenne Nature, Loisirs et Patrimoine (ANLP), Association Protection et Avenir du Patrimoine en Pays d’Aigre et en Nord Charente -APAPPA-, Attac 16 , Charente Nature , Collectif Eau Barbezieux , Collectif Vigilance OGM net Pesticides, Comité de Défense des Services Publics du Pays du Cognac, Confédération Paysanne 16, Maison de l’Agriculture Biologique de la Charente, Terre de Liens)

Entrée libre

pour voir l’affichette cliquer sur le lien ci-après  AFFICHETTE CONFERENCE

 Collectif Eau Charente

(Pour le bon état de l’eau en Charente)

Charte

Les associations et organisations soussignées, réunies le 19 février 2015 à Angoulême, décident de créer un Collectif départemental, ouvert à toute personne intéressée par une approche citoyenne de la question de l’eau.

Les membres du Collectif considèrent que la préservation de ce bien commun de l’humanité doit être une priorité essentielle et que sa gestion ne peut pas être guidée par des préoccupations mercantiles et la recherche du profit.

Les membres du Collectif constatent que ce bien commun connaît une dégradation alarmante due à la présence de pesticides, de nitrates et autres produits polluants, et que cette baisse de la qualité est particulièrement sensible dans notre département depuis des décennies. Ils constatent également que la cause principale de cette dégradation est la domination d’un modèle agricole productiviste.

Témoins bien conscients mais non résignés de cet état de fait, ils affirment leur volonté d’obtenir une amélioration tangible de la qualité de l’eau, en agissant notamment :

pour une politique de protection de l’environnement et de préservation de la ressource, et donc, pour :

  • une politique de prévention seule véritablement efficace dans la durée.
  • la restauration des bassins versants et une gestion économe de la ressource.
  • la restauration et le maintien des zones humides afin de prévenir les inondations, réguler les étiages, protéger la biodiversité et réduire rapidement et durablement les pollutions.
  • l’extension de l’agriculture biologique et le développement d’une agriculture paysanne et respectueuse de l’environnement.

pour une gestion de l’eau potable réellement au service des usagers, grâce à :

  • une gestion solidaire des ressources existantes
  • une promotion active de la gestion en régie des services de distribution d’eau et d’assainissement, outil indispensable à une gestion transparente.

pour une meilleure gouvernance et plus de citoyenneté, ce qui nécessite :

  • une réforme des Agences de l’eau afin que les usagers domestiques soient justement représentés dans les Comités de bassin.
  • la suppression des situations créant des conflits d’intérêt, dans toutes les instances responsables de la gestion de l’eau, de sa préservation et du contrôle de sa qualité.

pour une information précise et rigoureuse des citoyens, des actions éducatives fortes.

Afin d’atteindre ses objectifs, le Collectif envisage de prendre contact et de discuter avec les institutions et organismes concernés par la gestion et la préservation de l’eau, d’organiser des campagnes d’information et de mener des actions citoyennes.

Membres fondateurs : Antenne Nature Loisirs & Patrimoine (ANLP) -Association Protection et Avenir du Patrimoine en Pays d’Aigre et en Nord Charente (APAPPA) – Attac 16 – Charente Nature – Collectif Eau Barbezieux – Collectif Vigilance OGM et pesticides 16 – Comité de Défense des Services Publics du Pays de Cognac – Confédération Paysanne 16 – Maison de l’Agriculture Biologique de la Charente – Terre de Liens

dessin eaux polluées

 dessin de : irstea.fr

 

Les commentaires sont fermés